Parce que Biodynamie rime avec Biodiversité

 

NOTRE DOMAINE : ACTEUR CONCRET DE LA BIODIVERSITE

Il a quatre ans, lorsque nous avons fait le choix de la culture bio , dans une prime action, nous avions planté une haie vive de 220 mètres.

Décision difficile, il a fallu arracher un rang complet de vigne en plein rendement. Avec le partenariat de la Fédération des Chasseurs du Rhône  et de la Maison Familiale Rurale de Anse qui en a fait un « chantier-école » , une haie vive continue a été implantée. En raison des sécheresses successives, elle a reçu près de 20.000 litres d’eau apportée par les chasseurs…Des sureaux, quelques groseillers , des pruneliers…des arbustes nourriciers étalant leurs fruits et leurs baies dans la saison,  ont fait bon ménage avec les ceps tout en dressant la table pour les oiseaux.La jeune haie début d'été 2011

Trois avantages : un couloir vert pour la faune (nidification, protection,  circulation à l’abri des prédateurs du ciel…) un écran pour arrêter la dérive des pulvérisations des exploitations voisines, une variété visuelle colorée dans le paysage de plaine .

Bonne nouvelle en cet hiver 2014…Après une timide apparition l’an dernier la mâche sauvage a reconquit le territoire de nos vignes. Constat probant de notre lutte inconditionnelle  pour retrouver une nature propre.

C’est une fierté de vous le faire savoir, c’est un plaisir de trouver dans notre assiette, au cœur de l’hiver, une salade sauvage tellement gouteuse.

C’est important  aussi de consolider la notoriété de la gastronomie lyonnaise par de telles  plantes qui avaient quitté nos vignobles il y a plusieurs décennies. Les doucettes, comme ont les appellent localement,  sont garantes de ce renouveau comme les truites dans la nature  signent la pureté d’un ruisseau.